Développement Personnel,  Essais

La Maison Zen : Leçons d’un Moine Bouddhiste

La Maison Zen — Keisuke Matsumoto — Points — Collection Vivre — 2018 — 209 pages.

Quelques mots sur l’auteur

Keisuke Matsumoto (36 ans) est une figure originale et tout à fait unique, l’une des plus charismatiques du monde du bouddhisme zen. Diplômé d’études religieuses à l’université de Tokyo, il a aussi obtenu un MBA à l’ Indian School of Business, avant de devenir moine zen au Temple Komyoji à Kyoto il y a treize ans. Il est l’auteur de plusieurs livres que nous allons aussi traduire à l’Iconoclaste. Il a créé, avec un groupe de jeunes bouddhistes, un site Internet pour organiser des concerts et un « temple café » où se tient une Terrasse ouverte. Il est membre de l’Institut Renge-Ji pour la recherche bouddhiste, et délégué pour le Pro-gramme de leadership américano-japonais. Ses livres ont été d’immenses succès au Japon et en Italie.

Quatrième de Couverture

Dans les temples zen, lorsque les moines enlèvent la poussière, ils balayent les désirs inutiles. S’ils gomment la saleté c’est pour se libérer des attachements. Le temps passé à nettoyer chaque recoin et chaque fissure du temple n’est pas une corvée mais un exercice de l’esprit. Dans ce livre, l’auteur présente les méthodes employées quotidiennement dans les temples. “J’espère que vous pourrez appliquer les techniques présentées ici dans votre maison. Il n’y a rien de compliqué. Si vous voulez améliorer votre esprit par des exercices, chaque tâche domestique devient une façon de le faire. Votre vie peut changer, mais aussi celle des gens qui vous entourent. L’entretien de la maison et de soi est l’occasion d’entrer en contact avec notre être le plus profond.”

Mon Avis

Fut un temps où l’on ne m’aurait jamais vu lire des livres de développement personnel, je trouvais ça hyper ringard… Allez savoir c’est peut être le fait de devenir maman, et de voir ma vie changer du tout au tout qui a aussi renversé ma vision de ces lectures là.

Aujourd’hui j’adore me plonger dans tout ce qui touche de près ou de loin à quelque chose qui pourrait m’aider à améliorer ma vie afin peut être d’offrir à mon enfant encore plus de bonheur et d’amour. Alors oui je me jette également sur les livres qui ont trait au ménage et au rangement de son intérieur.

Comme je le disais à propos du livre de Maire Kondo, ranger et nettoyer sa maison c’est aussi ranger et nettoyer son soi intérieur. On se sent plus libre une fois qu’on a fait le tri et le ménage. Je suis sure que c’est vrai. Car même à un degré inférieur, je me sens toujours bien mieux quand ma maison est propre, ou que je pars le matin de chez moi en sachant qu’il n’y a pas de pile de vaisselle dans l’évier qui traîne…

Du coup je me suis interrogée sur ce livre qui à son titre me promettait une maison propre, saine et zen.

Bon …. Honnêtement même si j’ai beaucoup aimé ce livre, et qu’il y a certaine chose que j’appliquerais volontiers à mon chez moi, j’ai envie de dire qu’il faut en prendre et en laisser hein… Le fait est qu’on à affaire avec un moine bouddhiste qui nous explique que dans leur temple on fait le ménage toute la sainte journée. Je n’ai pas ce temps là à accorder à ma maison. Je pars de chez moi tôt et reviens tard et le soir j’ai besoin de temps pour m’occuper, prendre soin et jouer avec mon enfant. Et aussi prendre un peu de temps pour moi. Donc il me reste quelques minutes le matin si j’ai eu le droit à une bonne nuit, et le soir après avoir couché mon bébé, voilà…

Cependant, comme je disais, ce livre m’a surtout apporté dans le sens où la philosophie liée au ménage est saine et intéressante. C’est vrai que l’on a tendance à voir le ménage comme une corvée dont on n’arrive jamais à bout. Keisuke Matsumoto nous explique qu’au contraire il faut le prendre comme quelque chose d’extrêmement positif pour notre vie. Il a raison, on se sent bien dans notre maison quand elle est propre. Bien sur, on aime quand on va chez nos amis et que c’est également propre chez eux. Alors pourquoi laissons nous la saleté s’incruster chez nous et miner notre moral ? Non, prenons soin de notre intérieur et de notre extérieur, et nous prendrons également soin de nous.

Je note aussi quelques astuces à appliquer dans le nettoyage quotidien de ma maison. Il n’est effectivement pas nécessaire de crouler sous les produits toxiques pour garder un intérieur propre et sain. Le vinaigre et le bicarbonate font des miracles !

Voilà, un livre que je conseille, mais en sachant que vous n’obtiendrez pas dedans les clés pour vous organiser dans votre ménage. prenez plutôt ce livre comme un guide spirituel qui vous offrira une motivation pour vous mettre au ménage chez vous !

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *