Bandes Dessinées

Siegfried, tome 1 à 3

Quelques Mots sur l’Auteur

Diplômé en 1997 d’ESCP Europe (nouveau nom de l’École Supérieur de Commerce de Paris), Alex Alice ne se destinait pas forcément à la bande dessinée si ce n’est une réelle passion et un indéniable talent. Il rencontre vers 1993 Xavier Dorison avec qui il crée le Troisième testament. Cette tétralogie publiée chez Glénat de 1997 à 2000 obtient un succès mérité et se voit rééditer en plusieurs intégrales dont la dernière pour les 40 ans de l’éditeur dans une réalisation luxueuse. En 1999, il adapte en BD le célèbre jeu vidéo Tomb Raider pour Fréon. En 2007, il publie chez Dargaud le premier volet de Siegfried inspiré de l’opéra de Wagner. Le deuxième volet est paru en août 2009. Illustrateur, il participe également à des collectifs comme l’Univers des Dragons (Daniel Maghen) ou Vampires (Carabas). Illustrateur, auteur complet, réalisateur de films d’animation, Alex Alice fait partie de cette jeune génération multimédia qui offre à son public du grand spectacle.

Quatrième de Couverture

Librement adapté de la légende des Nibelungen qui a inspiré à Wagner l’un de ses plus beaux opéras, Siegfried est un sommet de l’heroic-fantasy, une bande dessinée fascinante qui renoue avec les mythes fondateurs des plus belles légendes. L’enfance de Siegfried, fils des hommes et des dieux, élevé parmi les loups par Mime. Une série événement qui prend place, dès aujourd’hui, parmi les chefs-d’œuvre du Neuvième art.

Mon Avis

Ayant décidé de combler mes lacunes littéraires dans le domaine de la Bande Dessinée j’ai décidé d’essayer d’en intercaler entre mes autres lectures le plus souvent possible. Et pour se faire j’ai demandé à une copine grande lectrice de BD de me proposer des lectures dans les styles qui me plaisent (fantasy, historique, mythologique) et c’est tout naturellement qu’elle m’a suggéré Siegfried.

L’histoire du Nibelung ne pouvait que me charmer, connaissant cette histoire de bout en bout, lire une nouvelle écriture de ce mythe était enchanteur pour moi.

Et je n”ai pas été déçue. J’ai même littéralement succombé autant au scénario original qu’aux illustrations juste magnifiques d’Alex Alice. Vraiment sublime !! J’ai pas de mot pour décrire l’intensité de certaines de ses planches… Une profondeur, une mise en scène, un plan par plan incroyable.

Quant aux personnages, en plus d’être superbe Siegfried est attachant, mais je crois que celui qui m’a plus touché c’est Mime… Bien que ce soit une saleté avec les loups, il m’a vraiment émue. Je ne sais pas si c’est dû à son attachement à Siegfried qu’il élève ou si c’est la tête que Alice a décidé de lui donné qui me fait un effet “Chat Potté” mais voilà, j’aime vraiment beaucoup ce personnage. Je l’ai trouvé peut être même plus profond que Siegfried. J’ai peut être juste un petit regret sur la Walkyrie qui reste un peu trop en retrait à mon goût …

Bref, voilà une BD que je ne regrette pas d’avoir lue et il me tarde de découvrir d’autres BD de cet auteur.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *