Nouvelles

Le Mensonge

Le Mensonge – Adam de Questerval – Editions Mirabilis – 130 page – 2019

Quatrième de Couverture

Huit voyageurs logés dans le même hôtel à la suite de l’annulation de leur vol.
Huit destins sans histoire unis par le même Mensonge.

Loin de la douceur du subtil ésotérisme de La Nuit d’Osiris, le premier livre de l’auteur, Adam de Questerval réussit ici à nous emmener sans tabous dans les coulisses de nos pensées, là où il est interdit d’entrer, là où se cache l’inconfessable origine de nos actes.

Une nouvelle de croissance, dont l’ampleur ne se mesure qu’après sa révélation finale.

Mon Avis

Après m’être récemment inscrite sur le site Simplement Pro, j’ai reçu une invitation des éditions Mirabilis et d’Adam de Questerval à lire cette nouvelle, et le synopsis m’ayant intrigué, j’ai bien entendu accepté cette proposition ! Je les remercie donc et vais de ce pas vous donner mon ressenti vis à vis de ma lecture 😉

Tout d’abord, il s’agit d’une nouvelle de 130 pages, donc en soit elle est plutôt rapide à lire. Mais pour moi qui ne suis pas une grande fan de ce style narratif, c’est toujours un peu une épreuve, car j’ai rarement été satisfaite par les nouvelles qui me laissent très souvent sur ma faim, dans un état de frustration vicieux et avec pas mal d’incompréhensions…

Donc c’est évidemment avec doutes et appréhension que je me suis lancée ! Pourtant, je n’ai pas été déçue le moins du monde !

Peut être parce que l’auteur à choisi un thème percutant à mon goût, à savoir sonder les profondeurs obscures de l’âme humaine en mettant en scène un huit clos plus qu’original. Une histoire dont on devrait d’entrée de jeu comprendre de quel mensonge il s’agit et pourtant, étrangement cela ne nous saute aux yeux qu’à la fin … Quoiqu’il en soit, l’idée est très intéressante, et donne vraiment du peps aux histoires banales finalement qui traversent le récit.

Mais je pense que c’est justement cette banalité des situations, que l’on pourrait rencontrer tous les jours qui donne sa force au narrateur, et qui rend cette nouvelle profonde, car elle pousse à se poser de vrai question concernant notre regard sur nous même et sur les autres.

Le Mensonge est bien plus qu’il n’y paraît, et l’auteur fait tout un travail narratif autour de la psychologie de ce mot qui nous semble très banal aujourd’hui !

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *