Contes,  Littérature Anglaise,  Littérature de Noël

Un Chant de Noël


Un Chant de Noël — Charles Dickens — Editions J’ai Lu — Collection Librio — Traduit par Mlle de Saint-Romain et M. de Goy — 156 pages.

De quoi ça parle ?

Voici l’histoire d’un vieil avare grincheux pour qui Noël ne représente qu’une perte de temps et d’argent… Pourquoi tout le monde se souhaite donc un Joyeux Noël ? Pourquoi tout le monde est gentil en cette période ? Qu’a t-elle de plus que les autres après tout ?

Quand ce vieux bonhomme se voit visiter par l’esprit de son ancien collaborateur disparu, il se dit qu’il doit perdre la tête, mais quand ce dernier lui annonce qu’il va recevoir la visite de trois esprits dont le but sera de changer sa vision du monde et sa façon d’être, il commence à sérieusement s’inquiéter… Et il y a de quoi car les Esprits des Noëls passés, du Noël présent et des Noëls à venir vont lui donner de quoi réfléchir.


Ce que j’en ai pensé

Rien ne vaut une petite lecture de Noël durant le mois de Décembre pour se mettre dans l’humeur festive de cette époque ! Je me suis dis que je ne risquerais pas grand chose en me lançant avec un pur classique de Noël tel que “Un Chant de Noël” de Charles Dickens.

Pourtant j’avais déjà été plus ou moins déçue par un de ses romans dont le style m’avait un peu étouffée… Je me rappelle encore la difficulté à avancer dans ma lecture… Et pire encore, on me demanderait aujourd’hui de raconter de quoi parlait ce roman … bah … heu … Je ne m’en rappelle même plus. Mais ici … – est-ce la magie de Noël ou bien peut-être le fait que ce soit de la littérature destinée à la famille – j’ai adoré plonger dans cette histoire. Une histoire courte mais intense !

Donc … une histoire de fantômes et de Noël. Honnêtement sur le moment on pourrait se demander comment marier ces deux thèmes qui inspirent des émotions si différentes ! Et pourtant ça fonctionne à la perfection !  Et en plus ça tombe bien parce que j’adore les histoires de fantômes et les histoires de Noël (oui oui j’aime me faire peur mais j’aime bien aussi le cocon douillet des histoires tendres qui vous font verser une petite larme à la fin — ce qui arrive assez souvent avec les histoires de ….. NOËL !)

Mais surtout une belle histoire où l’on retrouve toutes les valeurs qu’on aime faire briller durant cette période : bonté, fraternité, amitié, joie et allégresse, partage, etc. Cette capacité à vouloir / pouvoir changer pour “s’améliorer”, être meilleur envers son prochain, sa famille et ses amis… Une période parfaite pour se remettre en question en fait… Dickens nous rappelle qu’il ne suffit pas d’être riche pour être heureux, loin de là, que les pauvres gens savent tout aussi bien fêter Noël car ils comprennent qu’il s’agit surtout d’une fête d’amour et que la vraie magie réside surtout dans nos rapports avec les autres.

Voilà, sur ce je n’ai plus qu’à vous souhaiter de merveilleuses fêtes de Noël en espérant que vous y trouverez tout l’amour dont vous avez besoin !

Joyeux Noël

2 Comments

    • Syanna

      Désolée pour le temps de réponse ! Comme je te comprends, c’est vraiment sublime comme histoire. Étonnamment, si j’avais déjà vu les adaptations cinématographique je n’avais pourtant jamais lu le conte, je suis bien heureuse d’avoir réparé cette erreur ! 🙂 Il est probable que je fasse comme toi maintenant et que chaque année je m’offre un petit moment Chant de Noël durant les fêtes 🙂 A bientôt !

Leave a Reply to Syanna Cancel reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *